Parc communal de Romainville.

Le parc communal de Romainville est inclu dans le périmètre de la future base de loisirs de la Corniche des Forts.
Depuis 2009, il n'est plus "entretenu". Cela permet de revoir des plantes sauvages. Noisy le Sec Environnement souhaite que ce parc passe en gestion différenciée: on ne tondrait plus que les cheminements et les pelouses fréquentées par le public; ailleurs, le retour de la prairie serait bénéfique aux insectes et aux oiseaux qui les mangent...

Vue du parc Carottes sauvages (Daucus carotta). Trèfle fraise. Chenille de la Noctuelle de la Patience. Mélilot blanc. Mauve (Malva sylvestris) Réséda jaune Sylvaine sur Lavande Salsifis des prés (Tragopogon pratensis) Flambé (Iphiclides podalirius), sur buddleia Eurydema oleracea (in copula) Lygus sp Phyllobius pyri Helophilus pendulus - L'Hélophile suspendu Panorpe ou Mouche scorpion (Panorpa communis) Chiasma clathrata - Le Géomètre à barreaux Tipula vernalis Polydrusus formosus - Le Polydrose soyeux Pisaura mirabilis - La Pisaure admirable Chorthippus dorsatus (F) - Le Criquet vert échine Roeseliana roeselii (La Decticelle bariolée) (F) Conocephalus fuscus - Le Conocéphale bigarré Conocephalus fuscus (F) - Le Conocéphale bigarré Platycleis tessellata - La Decticelle carroyée Pseudochorthippus parallelus - Le Criquet des pâtures Andrena gravida (F) Filipendule La Punaise arlequin (Graphosoma italicum) La Punaise des blés (Aelia acuminata)