Mante religieuse (Mantis religiosa)

La Mante fréquente les milieux ouverts tels que les friches. C'est une prédatrice qui chasse à l'affut, sa livrée lui permettant de très bien se fondre dans leur milieu. Sa tête peut pivoter à 180°, lui permettant d'observer ses proies (criquets, papillons, abeilles...) sans bouger son corps. Elle les attrape au vol ou au passage grâce à ses puissantes pattes antérieures ravisseuses. Lors de l'accouplement, il arrive que la femelle dévore le mâle, ce qui a valu une réputation de "férocité" à cet insecte. Des cas de cannibalisme entre femelles ont aussi été observés en fin de saison, lorsque les proies se font plus rares. Après l'accouplement, la femelle peut pondre plusieurs centaines d’œufs qu'elle recouvre de plusieurs couches de soie durcissant au contact de l'air, c'est l'oothèque, dans laquelle les œufs passent l'hiver. Ils écloront au mois de juin et il leur faudra sept mues pour atteindre l'âge adulte. La Mante religieuse est une espèce protégée en Île-de-France par la loi du 22 juillet 1993. C'est aus

Date de cette photo : 31 août 2011 - 14:00
Envoyé par : nlsEnvironnement
Permalien

Commentaires sur Mante religieuse (Mantis religiosa)

Nouveau commentaire

Fort de Noisy, à Romainville. : 236 photos

DiaporamaDiaporama