Petite Tortue (Aglais urticae).

L'adulte émerge de son cocon de début juin à août (plus tôt, dès février dans les régions très chaudes). Il y a une, deux ou trois générations annuelles. Au sud de l'Europe (sud de la Loire en France), le papillon produit deux, voire trois générations par an, la seconde ou troisième hivernant dans les anfractuosités d'arbres morts, dans les rochers voire dans les maisons, les greniers.La Petite tortue hiverne dans les granges et dans les habitations. Les survivants se réveillent vers mars-avril. Après avoir hiverné, le papillon vole dès février et on en rencontre jusqu'en octobre. La chenille se nourrit sur la grande ortie (Urtica dioica), comme son nom latin l'indique. Cette régression ne peut être expliquée par le recul de sa plante hôte, car cette dernière (l'ortie) est au contraire très présente et profite même de l'eutrophisation générale de l'environnement. La chrysalide est parfois mangée par des guêpes, mais ces dernières sont aussi en forte régression. D'autres phénomènes sont encore mal compris (dég

Date de cette photo : 8 juin 2005 - 00:00
Envoyé par : nlsEnvironnement
Permalien

Commentaires sur Petite Tortue (Aglais urticae).

Nouveau commentaire

Fort de Noisy, à Romainville. : 236 photos

DiaporamaDiaporama